Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2009

Sauver l'essentiel

12463175_320bcbe9e1.jpg

Le mos dernier, une puissante tempête a frappé les Philippines. Dans ces cas-là, le commun des mortels pense d'abord à sauver sa peau, et on le comprend. D'autres pensent d'abord à sauver les chaussures. Et pas n'importe lesquelles: la collection de chaussures d'Imelda Marcos, qui se trouve au Musée de la Chaussure dans la ville de Marikina (la capitale de l'industrie de la chaussure aux Philippines).
La ville a été très durement touchée par la tempête, mais qu'importe! Le curateur a ordonné qu'on mette à l'abri les precieuses pompes, et seulement 100 chaussures subirent un dégât des eaux, bien vite séchées et nettoyées.
Donc, si on résume, 300 personnes sont mortes avec la tempête tropicale Ketsana, des milliers de personnes sont sans abri, mais les chaussures de l'épouse de l'ancien dictateur sont saines et sauves. Certains ont le sens des priorités.
Source, via The J-Walk Blog, le 9 octobre 2009.

Commentaires

Ba oui, le monde tourne toujours aussi bien hein !

Écrit par : Nova | 12/10/2009

c'est comme les promoteurs qui, 4 jours après le tsunami, avaient racheté les terrains à bas prix...alors que des morts étaient ensevelis sous les pelleteuses...
pour certains, la vie humaine ne vaut pas cher...

Écrit par : miss P au taff | 12/10/2009

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.